Mot du Président

PRESIDENT du CONSEIL DES GOUVERNEURS 2017 -  2018

 

HARRY BUELENS (LC DE HAAN PERMEKELAND)

Désuet ou avant-gardiste?

 

C’est un fait. L’âge moyen de nos membres se situe au-dessus des soixante ans. Bien sûr, nos membres restent longtemps mais d’autre part, nous comptons dans nos rangs très peu de membres dans la trentaine. En outre, les plus de soixante ans ont plus de temps libre et sont donc plus souvent présents lors des activités sociales ou autres. Cela impacte notre image.

Âgés oui, mais l’action sociale que les Lions défendent est-elle pour autant désuète? Les Lions existent en Belgique depuis 65 ans. Durant toutes ces années, ils se sont engagés socialement de façon ininterrompue, en fonction des besoins sociaux du moment. Cet engagement a commencé par la distribution de soupe et de pain aux victimes d’une exclusion sociale et économique aux Etats-Unis; aujourd’hui, ce service s’est développé en une aide mondiale de besoins locaux. Et lorsque, il y a 50 ans, la LCIF a été créée, il était déjà possible d’organiser une solidarité mondiale entre clubs. En utilisant leur ancrage local, les Lions peuvent, où qu’ils soient dans le monde entier, agir avec détermination. Think global, act local.

Âgés oui, mais assurément modernes. Depuis 1907, beaucoup a changé sur le plan social. Il en va de même pour les entreprises. Aujourd’hui, beaucoup d’entre elles prennent d’importantes initiatives afin d’être actives socialement. Carrefour, Colruyt, Cora, Delhaize et Lidl soutiennent directement ou via des organisations caritatives les banques alimentaires. Torfs a consacré €1.380.282 aux bonnes œuvres en 2015, et ses collaborateurs peuvent annuellement introduire des projets pour le « fond Torfs » pour une valeur de € 100.000. Entreprendre durablement, collectes de déchets, économie circulaire, emploi social, … Les entreprises sont conscientes qu’elles sont ancrées dans la société et qu’elles doivent y remplir un rôle. Elles estiment, en outre, qu’il est important que leurs collaborateurs soient directement impliqués dans ces actions. Ces collaborateurs peuvent être des Lions.

L’engagement social est très actuel et se trouve être notre activité principale. C’est une nette tendance sociétale. En tant que Lions, nous devons réagir. En permettant à plus de personnes de participer activement à des projets sociaux. En donnant la possibilité à de jeunes Lions d’y remplir un rôle prépondérant. C’est également opportun pour notre image. A nous, d’actualiser notre action sociale. A nous, d’en faire la promotion. A nous, d’affilier des jeunes membres. Désuet? Pas du tout ! Ce que nous faisons est avant-gardiste.

Chers Lions, le passage de l’ancien au nouveau nous donne l’occasion d’évaluer le passé et de planifier le futur. Plaçons l’année prochaine sous le signe de notre action sociale. Si cette dernière se déroule bien, le reste suivra automatiquement. Ainsi qu’un âge moyen inférieur.

Harry Buelens

Président du Conseil